Bijouterie Garoste

Création

De l'idée à la réalisation finale


Nous vous proposons de réaliser le bijou de vos rêves, selon vos goûts et vos idées ou sur nos propositions originales. A partir d'un projet en gouache ou en cire nous pourrons ensemble faire évoluer le projet selon vos envies et votre budget. Vous pouvez aussi utiliser vos pierres et votre or, il ne vous en coûtera alors que le temps de notre travail.

A propos

Joaillier - Créateur - Gemmologue


Jérôme se tourne vers la recherche constante d'un nouveau concept de bijou épousant les envies des clients et les tendances du moment dans la plus pure tradition de la haute Joaillerie Française. Il est diplômé de la chambre syndicale de la joaillerie et est aussi titulaire du diplôme de gemmologue. Il a acquis tout au long de ces années toutes les techniques et l'art de la perfection de la joaillerie Française, il a travaillé chez les plus grands joailliers de la place Vendôme ou il réalisa des piéces exceptionnelles. Dans son atelier de Biarritz il réalise des gouaches qui sont les projets de ses créations et les  propose ensuite à sa clientéle, attentif aux souhaits de celle -ci, il adapte et modifie ses projets afin de répondre au mieux aux attentes de sa clientéle.

Bijouterie Garoste

Services


L'expertise de bijoux est une affaire de professionel .

Jérôme Garoste diplômé de l'ecole de la chambre syndicale de la haute joaillerie et gemmologue diplômé d'Etat , effectuera une expertise rigoureuse de vos bijoux.

En effet par sa compétence, il engage sa responsabilité afin de rendre un résultat fiable et incontestable auprés des assurances.

Il rédige un rapport précis et détaillé en expertisant les pierres, en pesant et vérifiant le poids de l'or . Ceci accompagné d'une photo réalisée à la dimension exacte de vos bijoux.

Toutes nos pierres précieuses ou fines sont vérifiées et expertisées par Jérôme Garoste gemmologue diplômé d'Etat pour qui l'étude des pierres est un métier mais aussi une passion .

Nous vous conseillons de faire renfiler vos colliers de perles une fois par an. Christine réalisera ce travail délicat dans les règles de l'art, sur fil de soie et vous sera du meilleur conseil pour l'entretien de vos perles.

Toutes les réparations sont réalisées dans notre atelier de Biarritz , c'est la que Jérôme Garoste met toute sa compétence et son savoir faire dans la réparation  de vos bijoux.

Pour des raisons de sécurité l'accès de l'atelier n'est pas autorisé, merci de vous adresser directement à la boutique 6, place Clemenceau.

Diamants


Les Diamants sont souvent présentés comme des miracles de la nature, ils ont en effet une histoire formidable, ils ont vécu une aventure de plusieurs millions d’années à partir du cœur de la Terre.

Le diamant est un minéral composé de carbone (C) sous une forme cristalline particulière qui en fait le plus dur de tous les matériaux  et une pierre transparente à l’éclat si apprécié. Le Diamant possède en effet des caractéristiques optiques et physiques extraordinaires et c’est grâce à cela qu’il est la plus prisée de toutes les gemmes depuis l’antiquité.
Le Diamant est le plus connu sous sa forme transparente mais il existe aussi dans des variétés de jaune, de brun, de vert, de bleu, de rose, de rouge ou encore de noir ; ces couleurs sont dues à des imperfections dans le structure de carbone comme par exemple la présence d’azote ou de bore.
Créé au centre de la terre, le Diamant se forme à haute température et sous haute pression à 80 Km de profondeur au moins. Les diamants apparaissent lorsque de rares conditions géologiques sont réunies. Il faut une concordance de pression et de température dans la couche inférieure de l'écorce terrestre, dans le magma liquide qui se fraie un chemin à grande vitesse vers la surface de la terre, refoulé par l'activité volcanique. C'est dans les masses de pierres refroidies – kimberlite ou lamproïte – à la surface, ou dans la profondeur des cratères de volcans, que l'on trouve les diamants. Ils sont parfois dispersés par l'érosion ou emportés par l'eau courante, ce qui peut engendrer des découvertes spectaculaires.


Les lieux où l'on trouve la kimberlite ou la lamproïte sont relativement rares. On connaît actuellement 3.700 sites. Ils se situent le plus souvent dans des lieux très inhospitaliers. On découvre chaque année une centaine de nouveaux sites mais on ne découvre un site important qu'une fois tous les dix ans. Le diamant se rencontre en petite quantité. Il n'est pas rare qu'on doive travailler et déplacer 250 tonnes de roches, de sable et de cailloux pour récolter un seul carat.
La production annuelle mondiale de diamants atteint plus de 100 millions de carats, dont 50% seulement conviennent à la transformation pour la joaillerie. Le reste de la production est destiné à l'usage industriel. Les grands pays producteurs sont aujourd’hui l’Australie, le Botswana, la Russie, la Namibie, la République Centrafricaine ou encore le Canada.

Après extraction les Diamants Bruts connaissent un processus long et complexe de taille (un Diamant ne peut se tailler qu’avec d’autres Diamants) dans le but d’obtenir de ces cristaux bruts les pierres les plus éclatantes et les plus belles possible.

Les Diamants sont aujourd’hui les pierres précieuses les plus recherchées notamment pour le symbole de l’Amour éternel qu’elles représentent du fait de leurs caractéristiques exceptionnelles et de leur histoire.

Les Diamants existent naturellement dans une palette très vaste de couleurs. Les plus connus sont les Diamants blancs ou s’approchant du blanc, les autres sont très rares et peuvent avoir toutes les couleurs de l’Arc en ciel avec une intensité variable On les appelle les Diamants de couleurs fantaisies ou « fancy color ».

 

Les Diamants blancs 

Pour les Diamants blancs (ou se rapprochant du blanc), la meilleure couleur est l’absence même de couleur car les Diamants parfaitement blancs renvoient mieux la lumière que les Diamants teintés mais ces Diamants parfaitement blancs sont très rares et donc très chers. La plupart des Diamants perçus comme blanc ont en fait une très légère teinte, le plus souvent jaune ou brune. Cette couleur est due (pour les Diamants jaune ou brun) à la présence d’atomes d’azote en très faible quantité à l’intérieur de la structure de carbone du Diamant. Ces atomes d’azote sont tellement peu nombreux dans le Diamant que les scientifiques les comptent en millionièmes. Ceux-ci estiment que pour un Diamant de couleur K (blanc teinté) il y a un atome d’azote pour 1 000 000 d’atomes de carbone.

 

Pour classifier les Diamants selon leur blancheur, il a été mis en place de nombreuses échelles de couleurs de par le passé jusqu'à une quasi standardisation avec l’échelle établie par le laboratoire GIA. Cette échelle s’étale de la lettre D à la lettre Z, D étant l’absence totale de couleur et Z décrivant une pierre fortement teintée mais à la couleur pas assez intense pour pouvoir être qualifiée de couleur fantaisie (ou fancy color).

On peut voir ci-dessous un échantillon de pierres de D à Z (tous les grades de couleurs n’ont pas été photographiés parmi les pierres tein

La taille

La taille a un très grand impact sur la beauté d’une pierre mais n’engendre souvent qu’une faible différence de prix ; il s’agit du seul des quatre critères principaux a être influencé directement par l’homme. Le mot taille à plusieurs sens lorsque l’on parle de Diamant. On associe parfois à tort la forme du Diamant (Rond, Ovale, Princesse) à la taille mais le terme s’applique par contre avec justesse aux notions de symétrie, de poli, d’angles, de proportions et à chacun des aspects décrivant l’aspect physique du Diamant.

 

C’est la taille qui va déterminer en grande partie la brillance d’un Diamant.

Un Diamant bien taillé va réfracter la lumière qui va pénétrer à l’intérieur jusqu’à la faire ressortir par le dessus du Diamant en renvoyant des rayons étincelant donnant au Diamant sa brillance et sa vie. Les angulations doivent être parfaites pour renvoyer toute la lumière jusqu’à votre œil.

Les Diamants sont taillés par différents lapidaires avec différents niveaux d’expérience et d’adresse. Chaque cristal de brut a ses propres inclusions placées à divers endroits dans la pierre. Les tailleurs de Diamants essayent de tirer la pierre la plus lourde et la plus grosse du brut d’origine tout en conservant des proportions permettant un renvoi optimal de la lumière. Le lapidaire a toujours un choix à faire entre beauté et poid : certains tailleurs sont donc meilleurs que d’autres et prennent le temps de trouver le meilleur compromis.

 

Lors d’une bonne taille, le lapidaire perd plus de matière que lors de taille plate ou profonde comme illustré ci-dessus.

  1. Cristal naturel du Diamant
  2. Deux Diamants très bien taillés, on a par exemple réussi à obtenir une pierre de 0.35 Carat et une de 0.80 Carat
  3. Deux Diamants taillés pour conserver le maximum de poids mais qui n’auront pas la brillance des deux premiers, on arrive par exemple ici à obtenir deux pierres approximativement de 0.80 Carats.

 

Le Diamant type de taille rond/brillant est taillé avec 58 facettes, 33 sur la couronne (au-dessus du rondiste) et 25 sur la culasse (au-dessous du rondiste).Si un Diamant est bien taillé, ses facettes doivent être uniformes et symétriques ; si elles ne le sont pas, la capacité du Diamant à réfléchir et à réfracter la lumière sera entravée.

Lorsque l’on recherche une pierre bien taillée, les facteurs les plus importants sont la profondeur totale ainsi que la dimension de la table. Pour mesurer ces données, l’idéal est de disposer d’un outil comme le proportionscope.

Le poids d’un Diamant est généralement exprimé en Carats. Le carat est une unité de masse utilisée pour les gemmes. Ce mot provient du mot grec ancien κερ?τιον / kerátion(valant un tiers d'obole), qui passa ensuite par la langue italienne (carato) et par l'arabe (qîrât, petit poids). Ce petit poids était autrefois une petite fève de caroube servant d'étalon de poids. En 1913, le poids du Carat fût standardisé au niveau international et adapté au système métrique, un Carat est depuis fixé à 0.2 grammes.

Perles


Parmi tous les trésors de la nature entrant dans la composition des bijoux précieux, la perle est sans doute un des plus fascinants, car il appartient non pas à l’univers minéral mais au monde vivant.

De sa longue histoire à travers les civilisations, la perle puise une valeur symbolique très riche , elle représente la pureté , l’amour, la tendresse.

Au Japon berceau traditionnel de la production, c’est l’huître  Pinctada Fucata qui  est choisie pour la beauté de sa nacre. Son nom Japonais est Akoya.

On sait que la production de la perle est une réaction de défense de l’huître, lorsqu’un minuscule corps étranger ( souvent un grain de sable), arrive à pénétrer à l’intérieur de sa coquille. Si elle ne peut l’expulser, elle se protége en secrétant la matière  perliére qui viendra entourer l’intrus et former la perle après plusieurs années. L’homme a acquis l’art de provoquer ce phénomènes naturel. Aujourd’hui, le travail des éleveurs commence par la reproduction des huîtres, dont on protége la croissance pendant 2 ans. C’est à cet âge que la greffe peut être effectuée , l’huître est sortie de l’eau et un spécialiste y introduit le noyau de la future perle de culture ainsi qu’un fragment de tissu épithélial prélevé sur une autre huître . L’huître est alors replacée dans un panier, dans le secteur de la ferme qui lui convient le mieux.   Les fermes sous-marines, situées pour la plupart le long des côtes du sud du Japon, où des baies aux eaux tranquilles constituent l’environnement idéal. La grande aventure commence . Pendant tout le temps de sa formation, l’huître sera surveillée et transférée d’un secteur à l’autre de la ferme en fonction de ses besoins à chaque stade de son évolution, elles sont protégées des dangers tes que les  prédateurs, les changements trop brusques de température et de salinité, maladies et parasites, altération du plancton qui constitue leur nourriture.

La récolte s’effectue au seuil de l’hiver, le taux de mortalité est considérable jusqu’à 50% et de nombreuses huîtres produisent des perles défectueuses environ 20%.

A la sortie de l’huître, la perle de culture Akoya révèle déjà son éclat et sa couleur naturelle, qui peut varier du blanc au gris-bleu, du rosé au créme, du gold au vert. Les nuances sont infinies et seule une production en grande quantité permet de composer des lots de perles de mêmes couleur. Même chose pour la dimension et la qualité.

Dés la récolte, le fermier vend se lots à la bourse officielle,où ne sont admis que des opérateurs qualifiés. Les perles sont adjugées et transférées dans les ateliers où elles sont inspectées, triées et groupées en lots homogènes. Elles sont percées, enfilées en rangs et reliées en masses . Toutes ces opérations sont confiées à des spécialistes.

Sud-Ouest-Magazine


article sud ouest mag 01.jpg

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information
et ne manquez aucune informations.

Contactez nous

6 Place George Clemenceau - 64200 BIARRITZ - 05.59.24.22.47

Heures d'ouverture - Lundi au samedi 10h-19h


Bijouterie Garoste

6 Place George Clemenceau - 64200 BIARRITZ - 05.59.24.22.47

Heures d'ouverture - Lundi au samedi 10h-19h